• Du balai ...!

     

    Vous aller peut-être passer l'été les doigts de pieds en éventail

    autour de grillades, en sirotant un bon verre de rosé bien frais en compagnie de vos amis !

    ou en vous baladant sur les chemins de France ou de Navarre !

    Mais voilà,  sans saper votre moral , en rentrant

    la maison aura grand besoin d'un bon coup de ...

     

    Du balai...

    Je vous propose donc de découvrir

     

    Du balai...

     

    La commune de Lapalud est située à l'extrême nord-ouest du département du Vaucluse,

    à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Avignon

    Du balai...

    L’Histoire du balai à Lapalud

     

    La culture du sorgho remplace celle de la garance et de la vigne et l’élevage du ver à soie.

    Autrefois, Lapalud était couvert de forêts de mûriers et on cultivait la garance pour teindre les vêtements en rouge,

    mais la garance est remplacée par un produit chimique et la soie est remplacée par une fibre textile artificielle.

    La vigne, quant à elle, est décimée par le phylloxéra.

     Il y a environ une centaine d’années, commença la grande aventure du balai.

    Un habitant rapporta de Caderousse, quelques centaines de graines de sorgho qu’il planta dans sa propriété.

     

    Sorgho

     

     Lapalud se met alors à cultiver le sorgho qui pousse bien dans la plaine car il a besoin de beaucoup d’humidité.

    Une paille spéciale, particulièrement souple, fut récoltée.

     

    Du balai...

     

    Aux coins des âtres, les familles se mirent à la façonner.

    Lapalud petit à petit se fit un nom et une renommée, grâce à ses balais.

    Puis, avec de nombreuses commandes, vint la prospérité.

     

    Dans les années 1920, il y a quatre établissements qui fabriquent des balais, on en compte une dizaine à la Libération.

    Sur le cours des Platanes s’installèrent des étalages multicolores, après qu’un lapalutien,

    Maurice Deslias qui s’intitule l’inventeur du balai en couleurs eût converti des milliers de balais, brosses

    et plumeaux en agréables billets de banque

     

    Du balai...

     

     Le succès et les bouchons

     

    Les vacanciers sur la route du soleil achetaient un balai, une brosse, un plumeau

    auprès d’un des quelques trente vendeurs installés le long de l’avenue des platanes, dans une symphonie de couleurs.

     Cela a commencé par des plumeaux et des balais multicolores.

    Et après, il y a eu des paniers, des cache-pots, de tout !

     

    Du balai...

     

     Environ 1000 balais sortaient chaque jour des fabriques Gilles-Père, Daudel, Roustan ou Marre.

    L’effervescence est telle que:

    " l’été, pour traverser Lapalud, vous mettiez vingt minutes ! C’était tout bouché."

     

    Du balai...

     

    Personnalités célèbres

    Plusieurs personnes célèbres de l’époque se sont arrêtées pour acheter des balais.

    Henri Court a vu sur son stand Roger Lanzac, Luis Mariano, Josette Lemaire, Jean Nohain,

    Kader Firoud (entraîneur de l’équipe de France de foot)…

    Pierre Gilles a aperçu Joséphine Baker, Fernand Reynaud, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Fernandel.

    Brigitte Bardot est passée dans Lapalud assise sur le capot d’une voiture mais elle ne s’est pas arrêtée.

    Mais derrière ce pactole en paille qui a permis à Lapalud de se muer en terroir heureux, se sont dessinées les menaces du mauvais sort...

    " On a volé la Nationale 7...!!! "

    Du balai...

     

    La Nationale 7, à Lapalud, avait l’importance de la Seine à Paris.

    Il s’agissait de la voie royale du commerce, de la richesse.

     Pour des raisons techniques , les Ponts et Chaussées l’ont déviée et elle contourna l’agglomération, du côté ouest.

    La Nationale 7 perdue, Lapalud est revenue au sommeil de la Belle au Bois Dormant.

     Adieu, balais, plumeaux, brosses, paniers… Les touristes filèrent sur la route, sans ralentir, aux feux d’artifice des balais.

    Mais certaines manifestations provençales continuent à célébrer cet objet avec joie

    comme ici dans mon village de Sablet

    Du balai...

     

    Bon...heu !

    avec joie, c'est vite dit !!!

    Du balai...

            Source: 

            https://www.mairie-lapalud.fr/lhistoire-de-lapalud/lhistoire-du-balai/

     

    Du balai...

     

     

     

    « En 3 sets gagnants...Tu tires ou tu pointes ? »

  • Commentaires

    18
    LIENARD
    Jeudi 8 Août à 10:04

    Bien beau reportage, fort bien documenté, comme d'habitude/ . Cela donne envie d'en savoir plus. 

     

    17
    Dimanche 7 Juillet à 18:10
    16
    Samedi 6 Juillet à 11:05

    Petit passage avant une balade en forêt.

    Bon week-end à toi.

    15
    Lundi 1er Juillet à 18:15
    très intéressant ton article. Bonne soirée
    14
    Lundi 1er Juillet à 07:18
    Marenostrum

    Tes chroniques sont toujours aussi riches! Voici encore un aspect de l'économie que j'ignorais totalement!!

    Bon mois de Juillet Mireille

    Bises romaines

    13
    Dimanche 30 Juin à 20:08

    Bonsoir Mireille, tu nous racontes là une bien belle histoire qui e termine avec un peu de tristesse, combien de villages ont été sacrifiés par les "ponts et chaussées" sans s'occuper des conséquences ! ...Quand au ménage, avec cette chaleur, le minimum ... et encore ! J'espère que tu n'as pas trop souffert de la canicule. Bonne soirée, à bientôt smile

    12
    Vendredi 28 Juin à 19:38

    Alors là je suis épaté, j'ignorais complètement cette histoire de balai à Lapalud, et pourtant dieu sait si j'y suis passé souvent. Et puis viennent les déviations et la mort des villages...........

    Moi qui adore les légendes, anciennes ou récentes, je suis friand de ce genres d'histoires.

    C'est curieux parce que tu cites Roger Lanzac et moi aussi dans mon article, ça fait pourtant un moment qu'il ne fait plus parler de lui ce brave homme..........wink2

    (Il va falloir que je vérifie mon abonnement à ton blog, je n'ai pas été averti de la parution de cet article)

    Bonne soirée Mireio !!!

    11
    Vendredi 28 Juin à 18:24

    J'avais déjà lu un article sur ce village du balai....

    Bonne fin de journée, Mireio

    10
    Vendredi 28 Juin à 16:25

    Bonjour Mireio
    J'utilise toujours ce balai pour balayer à l'extérieur j'en ai un grand , un moyen et un tout petit mais je ne sais pas d'où ils viennent .

    Une belle tradition dans ton village avec ces balais .

    Bises

    9
    Vendredi 28 Juin à 14:40

    Bon, ben sur ce coup là, on manque d'un balai, c'est qu'on là fait exprès.
    Cela dit, j'avoue que ce n'est pas de lui dont je me sers le plus pour faire mon ménage, ou alors sur la dalle de jardin ;-)
    Bises et bonne journée Mireille, et merci pour ce billet

    8
    Jeudi 27 Juin à 17:49

    Un peu passé de mode mais pourtant très efficace  ce balai...

    une intéressante page d'histoire

    Bonne soirée.....au frais....en ce moment 45° dans le jardin !

    7
    Jeudi 27 Juin à 16:55

    Eh bien ! j'en ai appris ce jour sur ce balai qui nous suit partout … quelle aventure il a eu . Je suis toujours "balai" car nous avons du carrelage partout, pas de moquette donc très peu l'aspirateur . Je ne regardera plus mon ballet de la même manière !

    Merci Miréio pour tes recherches si bien documentées et amenées ! j'aimerai bien allée dans ton village à cette fête .

    Bises ch'tis à la fraîche chez nous !
    Nicole

    6
    Jeudi 27 Juin à 15:01

    Merci pour cet article sur un ustensile que nous utilisons toujours... Je n'avais pas fait le lien entre le sorgho et le balai, voilà mon ignorance corrigée. Je connaissais le genêt à balai, mais c'est vrai que les balais obtenus sont plus grossiers. Je me souviens de ce magasin qui bordait la Nationale 7, je l'aimais beaucoup.

    5
    Jeudi 27 Juin à 14:54

    Bonjour Mireille,

    Merci pour ce beau billet sur ce balai qui a fait le bonheur de par sa solidité  et même encore

    Eh dire que les premier balai ressemblaient à cela

    bonne fin de journée au frais

    Amitiés

     

    4
    Jeudi 27 Juin à 07:39

    Super agréables ces renseignements sur le balai ! Tu as oublié le balai de la sorcière !

    bonne journée

    3
    Mercredi 26 Juin à 20:23

    Bonsoir Mireio

    Ils sont beaux ces balais je n'en ai jamais vu en couleur, il va falloir que j'aille voir ce village pour en acheter un lol

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    2
    Mercredi 26 Juin à 18:25

    Tous ces balais me font penser quand j'allais au marché à la campagne chez mémère Marie, il y en avait des merveilles de ce style! Aujourd'hui, tout doit être rapide, aseptisé et surtout facile à manipuler...sans effort!

    Bises du  soir

    Mireille du Sablon

     

    1
    Mercredi 26 Juin à 18:06
    LADY MARIANNE

    sympa ce village qui a connu le succès !!
    de nos jours tout vient de Chine fait par des gosses-
    un billet interressant- j'ai apprécié-
    bonne fin de journée- bisous-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :