• Lettres du Front...

     

     

     Un article déjà publié en tout début de l'année 2014...

    Mais j'ai envie de le re-publier en ce jour  de novembre...

    ****************

    Lettres du Front...

    C'est un trou de verdure où chante une rivière,

    Accrochant follement aux herbes des haillons

    D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,

    Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

    Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,

    Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,

    Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,

    Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

    Les pieds dans les glaïeuls, il dort.

    Souriant comme sourirait un enfant malade, il fait un somme :

    Nature, berce-le chaudement : il a froid.

    Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;

    Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,

    Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

     - Le dormeur du Val -

    Arthur Rimbaud

    ***********

    Possédant de nombreux documents émouvants d'un Grand'oncle

    qui m'ont été confiés par ma Grand'mère paternelle, il y bien longtemps,

    je voulais simplement partager un moment de mémoire...

    Lettres du Front...

    Il était jeune, il était fier !

    Dès la déclaration de la guerre

    il est parti

    La fleur au fusil !

    Ce devait être la der des der !

     Lettres du Front...

     Extrait de la 1ère lettre écrite à ses parents le 24 août 1914 !

    Le temps efface aussi ces mots écrits au crayon de bois

    par un fils aimé et aimant !

     Lettres du Front...

    Dès le début du conflit, il envoyait aussi des télégrammes ...

     Lettres du Front...

     Je possède une dizaine de lettres et bien d'autres cartes postales

    Où finalement c'est lui qui rassure ses parents en leur disant que tout va bien  

    et qu'ils ne doivent surtout pas s'inquiéter !

    (Je ne peux évidemment pas les déposer sur cet article,

    Ce serait trop long et de toute façon illisible!)

    Nous avons dans les années 1985-1986

    retranscrit tout ce courrier à la machine à écrire ,

    une façon de protéger ces documents

    *******

    Voici sa dernière lettre retranscrite telle quelle :

     Lettres du Front...

     Datée du samedi 6 février 1915...

    Tué à l'ennemi 10 jours plus tard !

     Lettres du Front...

     Son nom figure désormais sur le monument aux morts,

    parmi trente autres compagnons

    de guerre et de galère !

    Ils avaient tous entre 20 et 25 ans

    et la vie s'ouvrait à eux pleine de promesses !

     

    Lettres du Front...

    Pour la petite histoire:

    Vendredi 28 octobre 2011 sur la place,

    il est 19h00 lorsque commençait une cérémonie pour le moins inhabituelle aujourd’hui.

      Les porte-drapeaux et l’harmonie d’Aire sur la Lys étant prêts, le défilé se mettait en marche

    dans les rues du village en vue d’inaugurer pour la 2e fois le monument aux morts.

     La 1ère avait eu lieu en 1922 et rien ne s’était passé jusqu’au 4 août 2008,

    jour où un bus finissait sa course dans le cimetière après avoir heurté l’embase du monument !

    La municipalité décidait alors d’effectuer d’importants travaux .

    Ooo-----Ooo-----Ooo

     

    Lorsque j'habitais à 

    Messines près de Ypres en Belgique, 

    ( lien très intéressant pour en savoir plus sur cette ville martyre )

    Il arrivait fréquemment de trouver des objets datant de cette terrible période

    dans la campagne remontés à la surface, après les labourages ou autres travaux des champs...

     

    Lettres du Front...

     

    Inscription gravée sur le briquet à mèches :

    " Deroo Gabriel

    Prévôté 2ème BI

    Secteur Postal 137

    Souvenir de Ramerupt

    Le 28 mai 1917"

    (J'aurais aimé remettre cet objet à ses descendants,mais mes recherches sont restées vaines !)

     

    Lettres du Front...

     

    Lettres du Front...

     

     

     

     

    « La maison hantée

  • Commentaires

    27
    Hier à 13:45

    Bonjour Miréio

    Je te souhaite un très bon après-midi.

    Gros bisous

    26
    Hier à 09:46
    la griffe du loup

    un très bel hommage ,j'en ai la larme à l'oeil ,jeudissime

    25
    Mercredi 14 Novembre à 19:11

    Bonsoir Mireio
    Un article très poignant qui rend un vibrant hommage aux soldats morts pour la France 
     La dernière carte fait venir les larmes .

    Bises

    24
    Mercredi 14 Novembre à 18:59

    Bel article mais quelle tristesse !!!

    J'ai aussi un oncle (un frère à mon père) qui est resté sur un champ de bataille, on a jamais su où précisément...........

    Bonne soirée Mireio !!!

    23
    Mercredi 14 Novembre à 12:17

    Bonjour Mireio

    Très bonne idée que de re publier cet article Mireio

    Intéressant et émouvant , toujours se souvenir .

      Bonne journée

    22
    Mardi 13 Novembre à 20:15

    Bonsoir 

    Un article émouvant,cette guerre n'a pas beaucoup épargné de famille française . La possession de ces documents est inestimable pour une famille,ils doivent être retransmis pour me jamais oublier ce que ont enduré ces soldats . Le "dormeur de val"un poème appris en primaire  . Bonne soirée amitiés 

    21
    Mardi 13 Novembre à 12:20

    Bonne journée Mireio

    20
    Mardi 13 Novembre à 08:43

    Contente de te revoir, ce billet est magnifique  malgré l'émotion qu'il suscite !!! mais il ne faut pas oublier .   bon mardi   amicalement   

    19
    Mardi 13 Novembre à 08:15

    Bonjour, je découvre le blog et le trouve vraiment intéressant.

    Un post plein d’émotion, quelle tristesse cette guerre.

    Merci pour le partage. 

    Je tiens moi aussi un blog qui parle un peu de tout, si cela te dit, tu passes dire bonjour et me laisse un petit commentaire quand tu veux.

    https://www.joggingtime.be/ 

    Belle journée à toi.

    Cordialement.

    Rohnny

    18
    Lundi 12 Novembre à 20:02

    Bonjour Mireio 

    C'est un très bel hommage , bravo .

    Douce soirée à toi

    Bisous

    17
    Lundi 12 Novembre à 08:20

    Que de souvenirs qui font revivre ces moments de folie. Mais la mémoire est tenace et restera à jamais pour honorer les braves qui ont défendu leur patrie souvent jusqu'au dernier sacrifice.

    16
    Dimanche 11 Novembre à 21:51

    Bonjour Mireo

    Bel hommage pour ce centenaire

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    15
    Dimanche 11 Novembre à 18:55

    Des documents "d'époque" toujours émouvant à voir, personne n'imagine ce qu'ils ont vécu...

    Pour le briquet, tu pourrais passer par les réseaux sociaux.....tu n'es peut être pas, comme moi,adepte de cela, mais si tu peux le faire je pense que ça pourrait donner un résultat....

    Bonne soirée

      • Dimanche 11 Novembre à 20:04

        Merci, c'est ce que j'ai fait...8 personnes on partagé...

        Je suis aussi allée voir sur le site "Mémoires de Hommes." et sur Généanet pour avoir une piste,

        mais ne connaissant pas du tout le parcours de ce soldat c'est un peu compliqué.

        Bonne soirée

    14
    Dimanche 11 Novembre à 17:39

    C'est toujours émouvant de revoir des documents datant de cette époque ... Moi qui ne voulait pas regarder la cérémonie ce midi à la télé, j'ai été attirée par la mise en scène, et j'ai trouvé que c'était très réussi, émouvant grâce aux intermèdes musicaux (et pas à la présence des "grands" de ce monde comme ils disent). Tous les ans à cette date, je pense à mon père qui avait 16 ans en 1918, pas parti parce que soutien de famille, mais on ne sait pas ce qui se serait passé sans l'armistice, on envoyait les jeunes garçons à l'abattoir. Bonne soirée Mireille, à bientôt smile

    13
    Dimanche 11 Novembre à 12:01

    Je suis très émue par ton billet de ce jour Miréio … je pense qu'aucune famille n' été épargnée par cette grande guerre et ton ressenti doit être celui de nombreux proches ayant subi la même peine .

    Tes illustrations personnelles et autres rendent un très bel hommage à tous ceux morts pour cette liberté s i fragile encore aujourd'hui !
    Bises en ce dimanche de grisaille par chez nous !

    Nicole

    12
    Dimanche 11 Novembre à 11:11

    on article est en effet de circonstance !

    Bonne journée Mireio

    11
    Dimanche 11 Novembre à 10:16
    10
    Dimanche 11 Novembre à 10:15
    LADY MARIANNE

    Le dormeur du val j'adore-   poésie apprise en primaire-
    un excellent billet en jour commémoration-
    bisous et belle journée-

    9
    Dimanche 11 Novembre à 09:47

    bonjour Mireille , oui ça un très bel article souvenirs +++ ! qui méritent d'être vu + de fois !!   

    et une chanson de circonstance ! avec un clip qui prend aux tripes !!!

      merci  beau 11 Novembre   a+  amicalement

    je publie  ici :  http://albert-danielle.eklablog.com/le-site-de-douaumont-55-a127365460#footer 

    8
    Dimanche 11 Novembre à 06:31

    Très émouvant témoignage. Merci.

    N'oublions jamais ...

    Bon dimanche, dans le vent !!!
    Bisoux, chère mireio ♥

    7
    Samedi 10 Novembre à 21:22

    Des documents magnifiques et inestimables. J'ai la chance d'avoir hérité de toute la correspondance de mes grands parents maternels entre 1915 et 1919. Mon grand-père était sur le front.

    Merci pour ce partage. Bises et bon weekend

    6
    Samedi 10 Novembre à 20:45

    Quelle grande tristesse pour ces jeunes et moins jeunes.

    C'est extraordinaire d'avoir en ta possession de tels documents.

    Ce sont des trésors de famille inestimable.

    Merci Mirejo de m'avoir permis de les consulter.

    Je t'embrasse Aimée

     

    5
    Samedi 10 Novembre à 20:33

    Toujours, et de plus en plus, admiratif pour ce site, je suis heureux à ce propos de pouvoir citer une lettre

    de mon oncle extraite de mon livre "Dictionnaire illustré du village de Provence" (www.fulconis.com):

    Montzéville, 4 janv1916 [...] Si je suis tué, que ma femme et ma fille maudissent la guerre, mais qu’elles soient sans haine

    contre l’allemand, victime de l’impérialisme et honteusement trompé par ses dirigeants. Malgré l’horreur du temps présent

     je crois à la fraternité universelle dont le règne si ardemment souhaité par les hommes (français et allemands)

    des tranchées finira par gouverner le mondeFernand Fulconis 

      • Dimanche 11 Novembre à 18:43

        Vous n'avez pas à être désolé, cela arrive à tout le monde...

        Heureuse de vous lire à nouveau...

        Bonne fin de week-end

      • Samedi 10 Novembre à 20:50

        Je vous prie d'excuser ma maladresse informatique. j'ai cru pouvoir faire un copié-collé pour mon commentaire. Il me faut donc me corriger: ...de pouvoir citer "un extrait" de lettre ... www.fulconis.com... qu'elles soient "sans haine"...du temps "présent"...

    4
    Samedi 10 Novembre à 20:24

    ...j'en ai les larmes aux yeux..tant de douleurs pour tous ces soldats et leur famille...Ce devait être la "der de der" et pourtant..

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :