•  

    ae5181yt.gif     çà c'est moi aujourd'hui...

     

            ligne plante


    7 commentaires
  • Pour la communauté: Musique à coeur...ouvert

     La Plage

    (étonnant en cette saison, mais pourquoi pas...

    nous souvenir du dernier été ou penser au prochain...)

     

                     

     

        

     

                         

     
     
                          
     
    ligne plante

    16 commentaires
  •       Réponse à l'article précédent:

     

    Flèche main verticale

      C'est quoi çà?

     

     

     

    Voilà... C'est lui!

     

    100 0708

     

    Et ses copains, en visite à Sablet

     

    100 0704

     

    100 0707

     

    100 0710

     


    Chameau ou dromadaire ?

    Une bosse ou deux bosses ?

    Chameau est un terme générique, du nom du genre Camelus. Ce genre contient alors deux sous-espèces : le camelus bactrianus, ou chameau de Bactriane, que nous appelons abusivement chameau, qui comporte deux bosses et vit en Asie ; ainsi que le camelus dromedarius, que nous appelons plus couramment dromadaire, possédant une seule bosse et qui vit principalement en Afrique, au Proche et au Moyen-Orient.

    Le terme de chameau pouvant ainsi désigner indifféremment un des animaux de ces deux espèces, un chameau de Bactriane ou un dromadaire, un chameau peut être muni d’une ou deux bosses.

    Source : « Je suis cultivé … »

     

    ligne plante

     



    votre commentaire
  • Aujourd'hui une p'tite devinette...

     

    Qui c'est

     Non... Ce n'est pas moi!

     De quoi ou de qui s'agit-il?  

    Je m'attends au pire...  

     Réponse demain...

     

    Gif fatigué

    ligne plante

     

     


    8 commentaires
  • Il y a quelques temps j'ai publié un petit article pour:

     

    Flèche main verticale

    Prosper Magazine 

    sur un chef d'oeuve de roman épistolaire...

     

    Emancipation de la Femme"

    (Je ne veux pas faire ici le résumé , mais le titre vous donne une idée du contenu!)

     

     

    Clémentine de Como

      Clémentine De Como, écrivain née à Bonnieux (Vaucluse-84) en 1803

     

    Bonnieux                                                                                           Photo:Provence-Luberon.news.com

          Ne manquant pas d'humour ,elle écrivait en parlant de son village natal:

     

    " Vous vous trouvez côtoyant le torrent dont le vaste lit ressemble à celui d’un fleuve

    et qui se nomme Calavon.

    Prenez à votre droite le pont Julien, ainsi nommé parce que la construction en est vulgairement

    attribuée à Jules-César...

    Prenez donc le pont et demandez Bonnieux, que d’ailleurs vous apercevez un peu sur votre gauche,

    et amphitréatralement construit sur le versant d’une riante colline.

    " Et une fois arrivé au village :

    " Figurez-vous des rues droites comme une échelle, et si rapides, que jamais roue ne cria sur leurs pavés.

    Deux ou trois de ces rues ont une telle déclivité, que vous semblez être menacé de la chute des maisons,

    si bien que, si en descendant ces mêmes rues, vous avez la mésaventure de lâcher la bride à vos jambes,

    bien force vous est de dégringoler jusqu’en bas, entraîné par l’attraction déclive.

    Aux jours venteux, j’ai vu hommes et femmes perdre l’équilibre et être pêle-mêle renversés... "

     

    ligne plante

     


    4 commentaires