• Y penser...

     

    Nous voici sur le week-end,

    je vous le souhaite plein de douceur, de calme et de sérénité.

    Malgré le froid, la pluie ou la neige... Restons bien au chaud…

    et ne nous plaignons pas...

     

     

    Y penser... 

     

     Les pieds nus et la main tendue

    De honte, le regard baissé,

    Quelques pièces dans un pot tordu L’âme en haillons, blessée.

    Quel est son nom ?

    Quelle est son adresse ?

    Et tous ces gens qui disent non

    Dénoncent sa paresse,

    D’un simple signe de tête

    D’un détour des yeux.

    J’en sais qui s’en font une fête

    Etant bien pensants, heureux.

    Mais quel est donc ce démon

    Qui hante nuit et jour le trottoir

    Avec sur l’épaule, un chaton

    Ou dans les mains un petit mouchoir.

    L’avez-vous déjà regardé,

    L’avez-vous vu pleurer ?

    N’oubliez pas que vous aussi

    Demain, ou une autre vie

    Vous pourriez être sans domicile.

    Le bonheur est fragile.

    Qui donc remplira ce pot tordu

    Quand, assis, vous serez

    Les pieds nus et la main tendue

    De honte, les yeux baissés..

     

    (Poésie de Sonia ESZTEFAN)

     

     

        

     

     

     

    Y penser...

     

    « Les maux de passe...Que la montagne est belle... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    16
    Sonia Esztefan
    Dimanche 3 Février 2013 à 19:39

    Je t'ai pourtant laissé mon e-mail ;)

    15
    Dimanche 3 Février 2013 à 18:41

    @ Sonia...

    Je te remercie... Je suis désolée... J'ai bien mis ton nom d'auteur en bas de ce joli poème. 

    J'ai cherché à te répondre directement, mais impossible !

    Bonne soirée à toi

    14
    Sonia Esztefan
    Dimanche 3 Février 2013 à 18:01

    J'aurai aimé qu'on me demande le droit d'utiliser mon texte, comme la Loi le stipule ;) Aussi, je t'en donne l'autorisation dès à présent... Kissss et longue vie à ton site :)

    Sonia

    13
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 23:21

                                       

    12
    Liénard
    Samedi 19 Janvier 2013 à 18:04

    Pas évident comme 'sujet' et encore moins trouver la (les) solution(s). Si toutefois il en existerait une ... JF Kennedy le disait déjà en son temps : "Ne te demande pas ce que l'Etat peut faire pour toi, mais plutôt ceux que TU peux faire pour l'Etat". Je ne partage pas complétement cette pensée mais j'y pense quand même à espace régulier. Cela dit, il s'agit là d'un bien vieux problème (déjà traité par les Grecs Anciens). Responsabilité individuel OU collective ? Big problème... Toujours pas résolu ! Ton petit  

    11
    ramadhan Profil de ramadhan
    Samedi 19 Janvier 2013 à 17:10

    coucou tres beau chez toi je reviendrais si tu le permet bisou .....amitie de.... boubou



    Пляж

    10
    Samedi 19 Janvier 2013 à 10:46

    coucou

     

    j'arrive !!!!!

     

     

    bonne journée

     

    bisoussssssssssssssssss

     

    9
    Samedi 19 Janvier 2013 à 08:38

    Une simple erreur administrative peut plonger n'importe qui dans la rue, il est extrémement difficile de rétablir les choses, tout est fait pour maintenir le sdf dans la rue, aucune edministration ne veut oeuvrer pour l'en sortir, on véhicule l'image pour attirer des fonds et s'enrichir sur le dos des plus démunis, et je dis que personne n'a le droit de les juger, ni même de juger de ce qu'ils fond de l'argent qu'on leur donne, ils ont un plus grand coeur que n'importe lequel qui passe, il faut se dire que si ils n'avaient pas eu un grand coeur la société ne les aurait pas brisé de la sorte

    amicalement

    Claude

    8
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 21:49

    Bonjour,

    Oui, cela me fait des frissons dans le dos de voir cela. Mais il est vrai que certains veulent s'en sortir et d'autres préfèrent rester tel quel..... Alors, je pense que c'est plutôt au gouvernement de créer quelque chose, et aux plus riches. Mais les petits ouvriers, les smicars, etc..... vu la conjoncture actuelle, ont déjà du mal à y arriver, alors ils ne font rien. Ce n'est pas le vouloir, mais leur vie d'abord.

    Ce qui n'empêche pas que je te rejoins et que ce qui est écrit est très beau. Je dis mon ressenti. voilà.

    Bonne soirée et merci d'être passée chez moi.

    Bisous

    Nicole

    7
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 20:25

    il faudrait secourir les gens "à la base", cad dès qu'ils ont des pb -

    parceque là, à la longue, ces SDF  ne veulent plus ne peuvent plus s'habituer à une vie en collectivité -

    j'ai eu un fils adoptif (je raconte son histoire dans ma rubrique Jordan, qui me disait toujours qu'il VOULAIT être SDF et qu'il fallait que je lui procure un chien - il fréquentait des jeunes à chiens et il trouvait ça super ! - sans toit ni loi !!! )

    j'ai vu ces derniers jours une émission (hier soir ?)  montrant des familles "adoptant" un SDF chez eux, et ceux-si s'en allaient assez rapidement ne voulant aucune contrainte familiale (ne serait-ce que mettre la main à la pâte pour les repas ou le ménage ou le linge) -   ALORS ???? - 

    je crois que leur sort dépasse nos "bonnes volontés"  -   l'Etat devrait mieux s'en occuper, quitte à les OBLIGER à être rassemblés dans des lieux dédiés  où ils auraient chaud et à manger -  sans possibilité de ... fuguer !!!

     

    désolée, ce sujet me laisse un goût ... non, pas amer, mais ...mitigé !

     

     

     

    6
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 20:18

    Très beau texte !!! merci à toi

    Bises 

    5
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 20:06

    Bonsoir Miréio,

    Ton texte est absolument magnifique plein d'amour et de sensibilité.  La vie hélas devient de plus en plus dure et tant se carapacent dans leur égoïme Bravo et merci pour ce beau coup de gueule. Bien amicalement.

    Henri.

    4
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 19:53

    Ca fait mal - çà devient trop grave - on serait presque tentée de culpabiliser et pourtant - si j'ai chaud - financièrement çà devient petit petit ! mais bien entendu il y a tellement plus mal ! alors oui on y pense mais ... bisous du soir !

    3
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 19:00

    Bonsoir, hélas oui nous avons trop souvent tendance à nous plaindre, moi la première, mais lorsque je vois la misère dans les rues et lorsque l'on nous montre ces pauvres gens qui dorment à même la rue ou sous un pont, nous somme bien lotie!


    Gros bisous et bon WE

    2
    flipperine Profil de flipperine
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 18:40

    j'oublie de dire hélas certains peuvent donner mais d'autres n'ont pas les moyens  d'offrir une pièce il y a ceux aussi qui se méfient

    1
    flipperine Profil de flipperine
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 18:39

    il est bien vrai que nous ne sommes à ma merci de rien

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :