•  

    Rouge Garance

    Cette commune est située à mi-chemin entre Avignon et Carpentras.

    (Vaucluse)

     

    Rouge Garance

     Village créé en 1845 par ordonnance royale.

    Ce sont les habitants du quartier des Paluds de Monteux qui demandèrent 

    la création d'une nouvelle commune.

     

    Rouge Garance

     Le blason d'Althen des Paluds où est représentée la fourche des garanciers

    de deux fleurs de garance.

    La Sorgue est représentée en bas du blason.

    Le fond du blason est couleur rouge garance.

     

    Ces habitants donnèrent le nom Althen en hommage à

    Jean Althen

    Celui-ci introduisit en effet la culture de la garance dans le Vaucluse

    et Paluds en hommage aux origines marécageuses du village.

     

    Rouge Garance...


     
    C'est un certain Jean Althen ou Hovhannès Altounian (1710-1774),

    un Arménien de la Nouvelle Djoulfa au 18e siècle, qui donne toute son impulsion à cette culture.

    Les premières expérimentations de Jean Althen ont lieu en 1756, près de Carpentras, aux Paluds (« marécage » en occitan),

    devenue Althen-les-Paluds.

    La culture de la garance se propage ensuite dans toutes les zones marécageuses de Provence et de Languedoc.

    (Ina Baghdiantz-Mc Cabe, professeur, Tufts University)

    *********************************************

     La Garance en bref : (Rubia peregrina)

    - Plante herbeuse, vivace, pourvue d’un rhizomes épais, elle donne naissance à des tiges annuelles, couvertes de feuilles verticillées, oblongues

    lancéolées, fortement denticulées, légèrement épineuses sur les bords.

    - Les fleurs, d'un blanc jaunâtre, sont disposées en cymes composées, axillaires et terminales.

    - Les fruits sont des baies noires, de la grosseur d'un pois.

    - Les racines contiennent la matière colorante rouge, qu'on a baptisée l'alizarine.

    - Habitat : terres en friche, taillis.

    - Floraison : mai à juillet.

    En herboristerie, la garance est connue pour être :

    cholagogue -  aide à l'élimination de la bile 

    antilithiasique - aide à l'élimination des calculs rénaux

    emménagogue - stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus. 

    apéritive, astringente, diurétique, laxative.

     

    Rouge Garance

    Le tristement célèbre pantalon rouge "garance" faisait des soldats des cibles parfaites pour l'ennemi,

    et quel est le nombre de ceux qui sont tombés à cause de cette négligence de l'état major !

    Le képi est aussi rouge et bleu, mais depuis 1913, il est prévu en campagne de le couvrir de bleu

    (preuve que la visibilité de l'uniforme avait été appréhendée !)

    Rouge Garance

    Emission "Samedi passion" du 18 Septembre 2004. Michel Garcia raconte sa passion des pigments naturels et des plantes

    dans le jardin de l'association couleur garance qu'il a créé à Lauris.

    Une alternative durable aux couleurs issues de la pétrochimie et des hydrocarbures. 

     Un essai de culture dans ma jardinère ...

    (Je ne suis pas prête de porter la jolie petite jupe rouge!!!)

     Rouge Garance

    La culture de la garance ne fait plus vivre les vauclusiens ,

    mais elle éveille toujours la passion de ceux qui continuent à l'utiliser comme plante tinctoriales.

     

    Barre Fleur


    47 commentaires
  • Après ma pause estivale, me revoici...

    Tambour battant ! 

    à...

     Le petit tambour

    Charmante petite commune du Vaucluse

    surplombant la Durance,

    aux Portes du Luberon.

    4085 habitants (2010)

     

    Le petit tambour

    Si vous visitez ce petit village, vous ne pouvez pas passer

    à côté de la statue érigée au beau milieu de la place 

    en la gloire de

    " l'enfant du Pays "

    Le petit tambour

    - Le tambour d'Arcole -

       André ESTIENNE

    (Cadenet 1777- Paris 1837)

    fils d’un cordonnier il nait sous le règne Louis XVI et connaît dans son jeune âge les premiers soubresauts

    de la Révolution, dans sa petite ville.

    Le petit tambour

    La mort brutale de son père et l’appel de la patrie l’amène à s’engager à 14 ans comme Tambour.

    Il sera de toutes les grandes campagnes dans le bataillon du Luberon

    et ménera pendant 15 ans la vie des camps et des combats.

    Sa plus belle page d’histoire s’inscrira toutefois au pont d’Arcole où il s’élance, tambour sonnant la charge

    et bousculant par son héroïsme les ennemis stupéfaits de tant d’audace.

    Sa vie militaire s’arrête après Austerlitz et s’achève tristement.

    Le petit tambour...

    Dans le tableau de Charles Thévenin ci-dessus,

    nous pouvons voir le général Augereau lors de la bataille d'Arcole suivi du jeune tambour.

     Le petit tambour...

     Sculpté par David au fronton du Panthéon puis par Amy dont le monument s'élève à Cadenet,

    glorifié aussi par Frédéric Mistral dans un de ses poèmes provençaux.

    Etienne prit également part à la bataille de Marengo, et devint tambour des chasseurs à pied de la garde impériale .

    Il fut l'un des premiers à recevoir La Légion d'Honneur.

    En 1830, il fut tambour de la garde nationale de Paris.

    Le petit tambour...

     La légende veut qu'Estienne trouva la mort en se voyant ainsi statufié :

    « Chemin faisant, dans les longues rues à parois hautes  et dans le va-et-vient bruyant de Paris,

    il était arrivé lentement, l’âme malade, au pied du Panthéon éblouissant.

     Par là-haut dans les airs, Sainte Marie ! dans le fronton géant, tout neuf alors, ressortaient des statues symétriques,

    et, sur la frise, des lettres d’or portaient :

    « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ! »

    Ce que c’est que le sort !  

    « Tambour, hausse la tête lui crie un passant…Celui qui est là-haut, l’as-tu vu ? »

    Vers le temple qui se dressait magnifique, le vieillard leva son front ébloui.

    A ce moment, le soleil joyeux secouait sa chevelure d’or sur tout Paris ravi.

    Quand le soldat vit avec sa coupole s’élever dans le ciel le Panthéon,

    et qu’avec son tambour en bandoulière, battant la charge, comme si c’était vrai,

    il se reconnut, lui, l’enfant d’Arcole, tout à coté du grand Napoléon.

    Ivre de sa folie première, en se voyant si haut en plein relief, sur les ans, sur les rues, sur les orages,

    dans la gloire, l’azur et le soleil, il sentit en son cœur un doux gonflement,

    et roide tomba sur le carreau. »

    (Frédéric Mistral, Les Iles d’Or)

     Le petit tambour...

    Passage du Pont d'Arcole (Arc de Triomphe-Paris)

    (Toutes les images sont issues du web)

    ***************

     Historique :

    1894 : érigé par souscription, inauguré lors de fêtes organisées les 11 et 12 août,

    (jours anniversaires aujourd'hui et demain)

    en présence des ministres de la Justice, de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts, et des Travaux publics.

    Le cortège faisait une visite à la maison d’Etienne André, le tambour d’Arcole.

    1943 : dans la nuit du 4 au 5 septembre, des habitants de Cadenet déposent la statue et l’enterrent

    dans le champ de Joseph Roux

    pour éviter qu’elle soit fondue...!

    1945 : elle est réinstallée le 7 octobre.

     

     

    Le petit tambour...

     


    42 commentaires
  •  

    Une étoile nommée : Aubignan

     Le territoire d'Aubignan (Vaucluse)

    est un mélange de collines et d'anciens marécages.

    A deux pas de Beaumes de Venise, de Carpentras  et des fameux vignobles Côtes du Rhône.

    Ce qui est moins connu c'est que ce charmant village

    est le point de convergence de la galaxie des chercheurs d'étoiles.

    Le Portail Neuf: Aubignan

     L'année 2014 aura été mémorable pour la recherche spatiale

    Le 12 novembre dernier le robot européen Philae.

     [ Philae est un atterrisseur de l'Agence spatiale européenne transporté à quelque 510 millions de  kilomètres de la Terre

    par la sonde spatiale Rosetta jusqu'à ce qu'il se pose sur la comète ... ]

     

     

    Philae

    [ Rosetta est une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne dont l'objectif principal

    est de recueillir des données sur la composition du noyau de la comète Churyumov-Gerasimenko

    et sur son comportement à l'approche du Soleil. ]

    Rosetta

     Rosetta s'est posée sur une comète

    au nom imprononçable:

    Churyumov-Gerasimenko

    Plus facilement surnommée par nos médias : Tchouri 

    Comète Tchouri

    Sans commune mesure avec cet événement 

    Presque 20 ans plutôt, à environ 8 km de chez moi, s'est déroulé un jumelage céleste !

    A Aubignan.

    En novembre 1995 le comité de nomination dirigé par

    le Docteur Brian Marsden du Massachusetts a donné le nom

    d'Aubignan a une astéroïde !

    Noël Arend

    Ce village vauclusien doit cette distinctintion

     à l'un de ses anciens habitants :

    Noël Arend 

    qui réside toujours dans la région du Vaucluse.

    ( à Saint-Pierre de Vassols au pied du Mont Ventoux et village de mes ancêtres )

    Fils de l'astronome belge  

    Sylvain Arend

    Sylvain Arend

    Contemporain de Albert Einstein dont il fut l'élève.

    Ce docteur en sciences physiques et mathématiques entra à l'Observatoire Royal de Bruxelles en 1928.

    Observatoire Royal de Bruxelles

      ( Le hasard fait que j'ai passé la plupart de mon enfance à Uccle pas très loin de l'observatoire ! )

     C'est en souvenir du temps où son père venait passer ses vacances chez lui à Aubignan que Noël ,

    lui même enseignant et scientifique

    a fait baptiser  

    le petit astre : Aubignan

    Timbre Arend

     

    ****************************************************************

    Petites explications :

    Comète astéroïde etc ...

     Différence entre astéroïde et météorite

    La différence entre les deux existe bel et bien.

    En effet, un astéroïde est un corps fait de roches, de métaux et de glace issu du Système solaire qui se présente,

    en général, de forme irrégulière et de taille variant de quelques mètres à plusieurs kilomètres.

    Par exemple, l’astéroïde qui a frôlé la Terre en 2012 mesurait 45 mètres de diamètre.

    En s’approchant de notre planète, ces astéroïdes se désintègrent plus ou moins complètement.

    C’est à ce moment qu’apparaissent les météorites qui viennent s’écraser sur terre.

    Les météorites peuvent aussi provenir des comètes et leur taille est beaucoup plus petite, allant du micromètre au mètre.

    **********************************************************

    Canal Carpentras-Aubignan

    Continuer à observer le ciel pour comprendre notre terre !

    On ne soupçonne pas non plus le nombre d'applications

    que nous utilisons au quotidien grâce à toutes ces recherches en Astronomie !

    et pour terminer et vous reposer de cette "prise de tête"...........

         A partir d'un article de Sylvie Royer paru dans le Vaucluse Matin du 31 janvier 2015

    Une étoile nommée : Aubignan

    Une étoile nommée : Aubignan

     


    34 commentaires
  •  

    Pourquoi cet article aujourd'hui ?

    Hier , j'ai encore fait une superbe promenade tout autour de chez moi...

    Mais ce village "perché" est parfois bien fatigant avec ses escaliers, ses calades, ses descentes et évidemment ses montées !

    Rien que pour sortir de chez moi...

    En descendant de la maison

     Sur le chemin du retour il me fallait bien ensuite "remonter"

    C'est alors que devant les efforts fournis, j'ai eu cette pensée pour cette femme dont j'ai pu découvrir l'histoire il y a quelques années

    au travers de ses écrits, des films et surtout une visite chez elle à sa fondation à Digne où elle finit ses jours !

    Dignes (04)

    *********************

    Louise Eugénie Alexandrine Marie David, plus connue sous le nom de Alexandra David-Néel,

    née le 24 octobre 1868 à Saint-Mandé (Val-de-Marne),

    morte à près de 101 ans le 8 septembre 1969 à Digne (Alpes-de-Haute-Provence)

     Alexandra l'exploratrice

     Alexandra...L'exploratrice

     En 1923, Alexandra David-Neel, une femme de lettres parisienne de 55 ans,

    déjà célèbre pour ses ouvrages et sa connaissance approfondie du bouddhisme tibétain,

    décide de se rendre à Lhassa, au Tibet, une ville alors interdite aux étrangers.

    Tibet

    Déguisée en pèlerin, elle traverse l'Himalaya, à pied et sans bagage,

    en se faisant passer pour la mère de son fidèle serviteur,

    Yongden, un jeune lama tibétain de 25 ans.

    Avec son jeune serviteur

    Après quatre mois d'un voyage particulièrement périlleux,

    elle sera la première femme blanche à atteindre la ville sainte.

    Lhassa

     Fille d'un franc-maçon instituteur et d'une mère belge catholique,

    elle fréquenta pendant son enfance un ami de la famille, le géographe et anarchiste Elisée Reclus,

    qui l'amena à s'intéresser à l'anarchisme et au féminisme.

    Elle devint d'ailleurs collaboratrice au journal "La Fronde" et à l'âge de 20 ans,

    elle devient franc-maçon puis chanteuse d'Opéra.

    Alexandra...L'exploratrice

     Cette intellectuelle ouverte sur le monde ne tarda pas à avoir envie de voyager.

    Un mariage parfois orageux se termina en 1911,

    ce qui ne l'empêcha jamais de réclamer régulièrement

    de l'argent à son mari,

    pour vivre ses différents périples.

    Celui-ci ne lui refusa jamais !

    Elle pu ainsi entamer son troisième voyage en Inde, un périple qui dura 14 ans, de 1911 à 1925.

    En 1914, elle rencontre dans un monastère le jeune Aphur Yongden dont elle fit son fils adoptif.

    Alexandra...L'exploratrice

     Accompagnée d'un guide, elle rencontra le dalaï-lama en exil qui lui conseilla d'apprendre le tibétain, ce qu'elle fit.

    Alors que la première guerre mondiale battait son plein en Europe et qu'il était donc impossible pour l'exploratrice de rentrer,

    Alexandra...L'exploratrice

     elle poursuivit avec son fils adoptif son séjour en Asie, jusqu'au Tibet 

    où ils séjournèrent 3 ans avant d'entreprendre de pénétrer clandestinement et déguisés en mendiante et en moine

    à Lhassa en 1924.

    Alexandra...L'exploratrice

     Elle fut démasquée au bout de deux mois mais le gouverneur la laissa poursuivre son voyage.

    Alexandra...L'exploratrice

     Elle rentra en Europe peu après.

    Elle fut ainsi la première femme européenne à pénétrer dans Lhassa, la capitale du Tibet.

    Toute sa vie, elle a donné des conférences et écrit des ouvrages sur ce pays.

      Alexandra l'exploratrice

    Cliquez sur la photo ...

     C'est  grâce à son travail que le grand public a pris connaissance de la cause tibétaine.

    Une fondation qui porte son nom a d'ailleurs vu le jour à Digne-les-Bains en 1977.

    Elle prend en charge le soin et l'éducation des enfants pauvres ou orphelins échappés du Tibet.

    Une pièce à l'intérieur de sa fondation

     

     

    Alexandra...L'exploratrice

     Alexandra...L'exploratrice

     Et je me désole d'être à 200 m d'altitude !

    Alexandra...L'exploratrice

    Boudha offert par ma fille

     Je ne voulais pas passer cette journée sans vous parler de cette femme d'exception.

    Depuis que je suis allée visiter sa Fondation, gérée par sa secrétaire, à Dignes (04),

    j'ai lu beaucoup de ses livres, vu plusieurs émissions.

    Bref je suis devenue fan !

     

    Alexandra...L'exploratrice


    46 commentaires
  • Je voudrais aujourd'hui rendre un hommage à Monsieur Marcel Pagnol parti il y a juste 40 ans

    Un 18 avril 1974...

    En faisant quelques recherches j'ai découvert que ces ancêtres étaient de mon département: le Vaucluse !

     

                                                          

    Ambiance provençale sur le bouton lecture.

    Seulement si tu le désires... 

    (j'ai pu enregistrer les cigales de Sablet, l'été dernier )

     

     

    Entre Aubagne et Marseille

      "La famille Pagnol est installée à Valréas, l'enclave des Papes, au nord du Vaucluse depuis le XVème siècle.

    Dès 1512, les frères " Panhols " signaient un accord de métayage avec les frères conventuels Cordeliers

    pour leur propriété de la Matte, située à 2 km du centre de Valréas.

    Grâce à cet accord, les garçons recevaient une éducation dans la " Petite école " des Cordeliers.

    Jusqu'à la Révolution de 1789, les ancêtres de Marcel Pagnol

    étaient fermiers à la Matte, où leur bastide existe encore.

     

    Entre Aubagne et Marseille

     Entre Aubagne et Marseille

      Aubagne de l'enfance du petit Marcel..

    Village source d'inspiration pour de nombreux romans ...

     Entre Aubagne et Marseille

     et une importante filmographie...

    Que l'on soit de l'Est, de l'Ouest, du Centre

    du Nord ou du  Sud,

    Qui n'a jamais vu un de ces films

    avec rire, sourire et tendresse ?

     

    Entre Aubagne et Marseille

     Entre Aubagne et Marseille

    Entre Aubagne et Marseille

    Cette trilogie marseillaise est restée dans les mémoires,

    que les moins de vingt ans peuvent connaitre,

    ayant été le sujet d'une adaptation plus récente !

    Entre Aubagne et Marseille

    Entre Aubagne et Marseille

    Véritablement inspiré de souvenirs d'une enfance heureuse au "Païs"

    de la lavande et des cigales...

    Entre Aubagne et Marseille

    et des Santons !

    « Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n'est plus la peine de jouer aux cartes.  »

     Marcel Pagnol

    (Dialogue du film Marius)

    Entre Aubagne et Marseille

    Entre Aubagne et Marseille

    De nombreux artistes lui ont rendu hommage !

    (Ici sur la façade d'une boulangerie à Sainte-Marguerite dans les Vosges)

    Je ne pouvais terminer cet hommage sans cet extrait culte !

    et en laissant le lien d'un passionné de Mr Pagnol

    http://www.gb-provence.com/index.htm

     Entre Aubagne et Marseille

    Entre Aubagne et Marseille

     

     

     


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique