• Histoire ...de

     

     

    Sur les traces des Templiers ...

    Petite village du Vaucluse,

    située dans l'Enclave des Papes

    Où a lieu en cette période le plus important Marché aux truffes d'Europe . 

    Tous les samedis matins, de mi-novembre à fin mars sur le Cours du Mistral (marché des professionnels)

    et l'Avenue de la Rabasse (marché de détail)

    Rabasse étant le nom provençal donné à la "melanosporum"

    Mais aujourd'hui je vais vous parler de toute autre chose, même si la truffe est aussi une espèce de trésor !

    **************************************

    Sur les traces des Templiers ...

     La Commanderie de Richerenches est une commanderie templière du XIIe siècle en ruine.

    Elle est située au centre de la commune de Richerenches, village provençal d'environ 600 habitants dans l'Enclave des papes

    (morceau de Vaucluse inclus dans le département de la Drôme).

    La Commanderie de Richerenches fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 28 décembre 1984.

    Sur les traces des Templiers ...

      Ancien Hôtel de ville située dans la cour de la Commanderie                                Hôtel de ville actuel dans le village

    Tour de la Commanderie.

     La commanderie de Richerenches est fondée en 1136 par le frère templier Arnaud de Bedos,

    chargé de prospecter en Provence à la recherche de terrains et de recrues.

    Le lieu-dit Ricarensis (qui donnera le nom de Richerenches) lui est donné par le seigneur local Hugues de Bourbouton,

    sous l'impulsion de l'évêque Pons de Grillon.

    L'Ordre du Temple y fait construire une ferme fortifiée (Mas) ainsi qu'une chapelle achevée en 1147.

    Entrée à l'intérieur de la ferme

     L'Ordre fait également assécher les marais environnants.

    En 1138,  Richerenches devient une commanderie avec sous ses ordres de nombreuses autres maisons de Provence.

    L'agrandissement sera constant, à partir de cette période.

    Puits des Templiers...

     L'activité de cette commanderie est axée sur la culture du blé et de la vigne ainsi que sur l'élevage de chevaux et de moutons.

    Richerenches est alors réputée pour la qualité de ses chevaux, tous destriers de guerre, solides physiquement,

    dont la quasi-totalité était envoyée en Terre sainte.

    Sur les traces des Templiers ...

    Le seigneur Hugues de Bourbouton se fait templier, cède à l'Ordre tous ses biens et terrains,

    et, est nommé commandeur de Richerenches

    cette même année.

    Lors de la dissolution de l'Ordre du Temple, les terrains sont confisqués par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

    puis par le pape en 1320.

    Sur les traces des Templiers ...

     L'ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé en 1119 en Terre Sainte après la 1ère Croisade,

    à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns aidé de quelques preux chevaliers.

    Le roi de Jérusalem Baudoin II leur octroie pour installer leur siège la mosquée Al-Aqsa,

    où était anciennement situé le temple de Salomon, d'où leur nom.

    La mission initiale de l'Ordre du Temple est de défendre la chrétienté en Orient :

    assurer la garde des Lieux Saints de Palestine.

    Bague des templiers

    Où est caché le trésor des templiers ?

    Sur les traces des Templiers ...

     Ils avaient pour mission la reconquête de Jérusalem.

    Les Templiers furent rapidement reconnu par le pape, qui leur accorda de nombreux privilèges en récompense de leur efficacité.

    Mais la chute de l'ordre du Temple fait l'objet d'une polémique historique.

    Le roi français Philippe le Bel se serait approprié l'or des Templiers.

    Ces derniers possédaient effectivement des richesses immenses et une indubitable puissance militaire en Europe.

    Pour de nombreux souverains, l'autorité des Templiers représentait un danger.

    En 1312, le pape prononça la dissolution de cet ordre. Mais pour quelles raisons ?

    L'Eglise et Philippe le Bel ont-ils fait main basse sur leurs richesses?

    *******************

    Sources du texte...

    Mes propres lectures et l'incontournable : Wikipédia

    **********************************************

    Bonus... Une vidéo de Mr Claude Michaud

    --------

    En repartant de Richerenches... J'ai rencontré un descendant de ces fameux destriers...

    Sur les traces des Templiers ...

     

    Sur les traces des Templiers ...

     

  •  

     

     

    Sur les traces des Templiers ...

    Petite village du Vaucluse,

    située dans l'Enclave des Papes

    Où a lieu le plus important Marché aux truffes d'Europe . 

    Tous les samedis matins, de mi-novembre à fin mars sur le Cours du Mistral (marché des professionnels)

    et l'Avenue de la Rabasse (marché de détail)

    Rabasse étant le nom provençal donné à la "melanosporum"

    Mais aujourd'hui je vais vous parler de toute autre chose, même si la truffe est aussi un trésor !

    **************************************

    Sur les traces des Templiers ...

     La Commanderie de Richerenches est une commanderie templière du XIIe siècle en ruine.

    Elle est située au centre de la commune de Richerenches, village provençal d'environ 600 habitants dans l'Enclave des papes

    (morceau de Vaucluse inclus dans le département de la Drôme).

    La Commanderie de Richerenches fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 28 décembre 1984.

    Sur les traces des Templiers ...

      Ancien Hôtel de ville située dans la cour de la Commanderie                                Hôtel de ville actuel dans le village

    Tour de la Commanderie.

     La commanderie de Richerenches est fondée en 1136 par le frère templier Arnaud de Bedos,

    chargé de prospecter en Provence à la recherche de terrains et de recrues.

    Le lieu-dit Ricarensis (qui donnera le nom de Richerenches) lui est donné par le seigneur local Hugues de Bourbouton,

    sous l'impulsion de l'évêque Pons de Grillon.

    L'Ordre du Temple y fait construire une ferme fortifiée (Mas) ainsi qu'une chapelle achevée en 1147.

    Entrée à l'intérieur de la ferme

     L'Ordre fait également assécher les marais environnants.

    En 1138,  Richerenches devient une commanderie avec sous ses ordres de nombreuses autres maisons de Provence.

    L'agrandissement sera constant, à partir de cette période.

    Puits des Templiers...

     L'activité de cette commanderie est axée sur la culture du blé et de la vigne ainsi que sur l'élevage de chevaux et de moutons.

    Richerenches est alors réputée pour la qualité de ses chevaux, tous destriers de guerre, solides physiquement,

    dont la quasi-totalité était envoyée en Terre sainte.

    Sur les traces des Templiers ...

    Le seigneur Hugues de Bourbouton se fait templier, cède à l'Ordre tous ses biens et terrains,

    et, est nommé commandeur de Richerenches

    cette même année.

    Lors de la dissolution de l'Ordre du Temple, les terrains sont confisqués par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

    puis par le pape en 1320.

    Sur les traces des Templiers ...

     L'ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé en 1119 en Terre Sainte après la 1ère Croisade,

    à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns aidé de quelques preux chevaliers.

    Le roi de Jérusalem Baudoin II leur octroie pour installer leur siège la mosquée Al-Aqsa,

    où était anciennement situé le temple de Salomon, d'où leur nom.

    La mission initiale de l'Ordre du Temple est de défendre la chrétienté en Orient :

    assurer la garde des Lieux Saints de Palestine.

    Bague des templiers

    Où est caché le trésor des templiers ?

    Sur les traces des Templiers ...

     Ils avaient pour mission la reconquête de Jérusalem.

    Les Templiers furent rapidement reconnu par le pape, qui leur accorda de nombreux privilèges en récompense de leur efficacité.

    Mais la chute de l'ordre du Temple fait l'objet d'une polémique historique.

    Le roi français Philippe le Bel se serait approprié l'or des Templiers.

    Ces derniers possédaient effectivement des richesses immenses et une indubitable puissance militaire en Europe.

    Pour de nombreux souverains, l'autorité des Templiers représentait un danger.

    En 1312, le pape prononça la dissolution de cet ordre. Mais pour quelles raisons ?

    L'Eglise et Philippe le Bel ont-ils fait main basse sur leurs richesses?

    *******************

    Sources du texte...

    Mes propres lectures et l'incontournable : Wikipédia

    **********************************************

    Bonus... Une vidéo de Mr Claude Michaud

    --------

    En repartant de Richerenches... J'ai rencontré un descendant de ces fameux destriers...

    Sur les traces des Templiers ...

     

    Sur les traces des Templiers ...

     

     


    38 commentaires
  •  

     

    il y quelques jours ,lors d'une petite balade dans mon village 

    J'ai découvert tout à fait par hasard une vielle pompe à incendie,

    Les hommes du feu...

    d'où l'idée de cet article...

    Les hommes du feu...

     

    Les pompiers ne défilent plus avec leurs pompes et pourtant leur histoire débute avec une pompe.

    Les hommes du feu...

    « Pompier » désigne à l’origine un constructeur de pompe (c’est au 17e siècle qu’apparaissent les premières pompes)

    puis, à partir du milieu du 18e siècle, le terme s’appliquera à

    « l’homme faisant partie d’un corps organisé pour porter secours en cas d’incendie ». 

    Pompiers de Sablet

    C’est après la Révolution que le pouvoir central légiférera et chargera les municipalités de prendre

    des précautions convenables pour prévenir et faire cesser les incendies (1790).

    Par la suite, les communes sont dans l’obligation de disposer, dans la mesure du possible,

    d’une pompe à incendie (loi du 6 octobre 1791).

    En effet, en cette fin de siècle et au début du 19e siècle,

    la possession d’une pompe conditionne la formation d’une compagnie de pompiers.

    Pompe à incendie.

     Peu de communes cependant sont assez riches pour assumer l’achat de ces pompes.

    Une circulaire du ministère de l’intérieur du 6 février 1815 précise que la désignation des pompiers

    est réservée aux maires mais que les sous officiers sont désignés définitivement par le préfet.

    Officiers supérieurs du Sdis du Vaucluse

     Ce sont des civils (sauf à Paris depuis 1811) qui sont indépendants des gardes nationaux

    et ne sont pas chargés du service d’ordre. 

    (source texte : http://lagrenouillememoire.blogspot.fr/)

    Sirène de Sablet

    Caserne de Sablet

    Tout est calme...Ce jour là

    Pas de sirène ni de camions rouges...

    Les hommes du feu...

    Les hommes du feu...

    Les hommes du feu...

     La recrudescence de violents incendies meurtriers

    et les progrès techniques vont accélérer

                                                                                    la modernisation des matériels.      

                                                                                                                                  

    Les hommes du feu...

                                                                                                                                                                                                                                                       

    La lutte contre les incendies demeure la principale mission des corps de Sapeurs Pompiers

    mais reste une prérogative communale.

    L'association de plusieurs communes pour entretenir un corps est autorisée à partir de 1925.

     1932 :

    le "18" est attribué par les P.T.T. pour l'alerte des S.P.

    Après la 2ème guerre mondiale, les corps de S.P. ont considérablement évolué.

    Leurs missions sont étendues.

    On assiste désormais à une coopération et une coordination entre les différents corps,

    nécessaires par l'accroissement des risques

         due à l'évolution dans le domaine des transports et des communications.

     20 mai 1955 :

    les services départementaux d'incendie et de secours sont crées. Placés sous l'autorités du préfet

     ces services, avec à leur tête un inspecteur, sont chargés de la bonne distribution des secours et de leurs fonctionnement.

    Chaque commune d'un département est défendue par des centres de secours d'un 1er et 2 ème appel.

     Le 25 octobre 1976:

    un décret permet aux femmes de pouvoir endosser la tenue des sapeurs pompiers.

    Elles représente aujourd'hui 10 % des effectifs, tous statuts confondus.

    Source texte: http://18lessapeurspompiers.wifeo.com/

    Les hommes du feu...

    Tous les ans, les sablétains participent à la retraite aux flambeaux pour fêter leur Ste patronne :

    Sainte Barbe

    Les hommes du feu...

     

    J'en fait partie !

    Ma façon de les remercier pour leur intervention rapide et efficace

    lors d'une très mauvaise chute dans les escaliers...

    Les hommes du feu...

    Pour approfondir le sujet c'est :

    ICI

    Aujourd'hui plus que jamais avec les incendies de cet été .

    Rendons leur hommage !

     

    Les hommes du feu...

     


    32 commentaires
  •  

    En espérant que vous lisez ce petit article bien au chaud...

     

    À l'origine comme les skis, les patins à glace étaient un moyen de locomotion et de chasse.

    Ils étaient alors en peau de bête et la lame était en os poli.

     

    Ils patinaient...

     Rapidement, le patin à glace devient un divertissement, en particulier en Grande Bretagne

    et dans les pays nordiques où les surfaces glacées sont nombreuses.

    Ils patinaient...

    Des patins à glace sont attestés à Saint-Denis dès l'époque carolingienne (751 après J-C )

    Découverts lors des fouilles archéologiques, ils sont composés :

    d'une "lame" aménagée dans un radius de bœuf ou de cheval, d'une chaussure en cuir posée sur la lame

    et parfois attachée par une lanière.

     Ils patinaient...

     En 1650, le premier club de patinage sur glace apparaît en Écosse (l'Edinburgh Skating Club)

    En France il reste réservé à une élite :

    Marie-Antoinette glisse sur les plans d'eau du château de Versailles,

    puis Napoléon III et l'impératrice Eugénie.

       Ils patinaient...

      Les colons Hollandais et Anglais exportent le patin aux États-Unis où le premier club naît en 1849 à Philadelphie.

    et dès 1850, on fabrique en série des lames de patin en acier.

    En 1876, à Londres, apparaît la première patinoire artificielle

    Le patinage sur glace connait alors un développement important.

    Ils patinaient...

     Dans les années 1860, un maître de ballet américain Jackson Haines

    est le premier à ajouter des éléments de danse classique à cette discipline sportive.

      Ils patinaient...

     Les premiers championnats de patinage artistique ont été organisés

    en Grande-Bretagne le 8 décembre 1879.

     Ils patinaient... 

    L’ISU (International Skating Union) qui a fixé les règles de ce sport a été fondée en 1892.

    En 1896 se déroulent les premiers championnats du monde de patinage à Saint-Pétersbourg.

    Le patinage de vitesse et le patinage artistique figurent au programme des premiers

    Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix en 1924.

     Ils patinaient...

    (Désolée pour les 30 secondes de pub...)



     (Source wikipédia revisitée et images du net)

    Ils patinaient...


    31 commentaires
  • Les étrennes...

     

    Le temps des étrennes ...

    Une tradition ancienne en perte de vitesse.

    Selon les historiens, la tradition des étrennes remonte à l'époque romaine.

    Il était alors convenu d'offrir un cadeau pour la nouvelle année à ses amis et connaissances, mais également à l'empereur.

    Au fil des siècles, la tradition resta bien ancrée dans les us et coutumes en Europe.

    On offrait des étrennes aux personnes que l'on voulait honorer mais aussi aux plus humbles

    qui rendaient des services sans être forcément bien rétribués.

    Bien évidemment, les temps changent.

    Le temps des étrennes ...

    La meilleure année ... !

     

    Si les anciennes générations continuent de distribuer des étrennes au facteur,

    éboueur, pompiers, mais aussi aux petits enfants, aux neveux et nièces...

    Le temps des étrennes ...

    Les jeunes eux, n'ont plus la même logique.

    Le temps des étrennes ...

    Souvent selon eux, les personnes qui sont payées pour leur travail n'ont pas de cadeau à recevoir.

    ****************************************

     A qui donne-t-on des étrennes ?

    De plus en plus, les étrennes sont données uniquement si la personne apporte un réel service ajouté.

    Cela peut être la nounou qui accepte des horaires élastiques,

    la gardienne d'immeuble qui rend des services en plus de ses attributions,

    le facteur accommodant sur la remise de colis...

    En d'autres termes, les étrennes sont données au coup par coup de façon raisonnée

    et raisonnable en fonction d'un service effectivement rendu.

    Le temps des étrennes ...

     Combien donner ?

    Le temps des étrennes ...

     Le montant des étrennes est très variable en fonction de son budget personnel mais aussi

    de la personne destinataire et du service rendu.

    En cette période de crise, les traditions restent bien ancrées dans la société mais les sommes données

    baissent du fait d'une plus grande précarité générale.

     

    Le temps des étrennes ...

     

    Les pompiers : Entre 5 et 10 €, mais cela peut être beaucoup plus. En échange de l'argent donné, les pompiers offrent le plus souvent un calendrier.

    Le facteur : Entre 5 et 8 €. Là encore, le calendrier est de rigueur (le célèbre almanach de la Poste).

    Les éboueurs : Moins de 5 €. Cette profession qui a longtemps été mal considérée et donc mal payée a beaucoup évolué.

    La femme de ménage : Idéalement la moitié d'un salaire mensuel. Avec un minimum d'une cinquantaine d'euros.

    Le concierge, la gardienne d'immeuble : Généralement entre 5 et 10% du loyer mensuel. La somme évolue généralement entre 30 et 50 euros.

    La nounou, la garde malade : Les relations avec ce genre de professions sont généralement beaucoup plus personnelles.

     

    Au lieu de donner de l'argent, les étrennes sont plus souvent offertes sous la forme d'un petit cadeau choisi spécialement.

    Les étrennes sont généralement données en espèces. Elles constituent une sorte de 13e mois net d'impôt.

     

    Si l'identité de la gardienne d'immeuble n'est pas sujette à litige puisque de toute évidence tout le monde la connait,

    il est fortement recommandé de demander la carte professionnelle des autres demandeurs d'étrennes...

    Si on ne les connait pas !

     

    Le temps des étrennes ...

     

     

     

     

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

    Vous avez passé l'été les doigts de pieds en éventail

    autour de grillades, en sirotant un bon verre de rosé bien frais en compagnie de vos amis !

    ou en vous baladant sur les chemins de France ou de Navarre !

    Mais voilà, la maison a maintenant grand besoin d'un bon coup de 

     

    Du balai...

    Je vous propose donc de découvrir

     

    Du balai...

     

    La commune de Lapalud est située à l'extrême nord-ouest du département du Vaucluse,

    à une cinquantaine de kilomètres au nord d'Avignon

    Du balai...

    L’Histoire du balai à Lapalud

     

    La culture du sorgho remplace celle de la garance et de la vigne et l’élevage du ver à soie.

    Autrefois, Lapalud était couvert de forêts de mûriers et on cultivait la garance pour teindre les vêtements en rouge,

    mais la garance est remplacée par un produit chimique et la soie est remplacée par une fibre textile artificielle.

    La vigne, quant à elle, est décimée par le phylloxéra.

     Il y a environ une centaine d’années, commença la grande aventure du balai.

    Un habitant rapporta de Caderousse, quelques centaines de graines de sorgho qu’il planta dans sa propriété.

     

    Sorgho

     

     Lapalud se met alors à cultiver le sorgho qui pousse bien dans la plaine car il a besoin de beaucoup d’humidité.

    Une paille spéciale, particulièrement souple, fut récoltée.

     

    Du balai...

     

    Aux coins des âtres, les familles se mirent à la façonner.

    Lapalud petit à petit se fit un nom et une renommée, grâce à ses balais.

    Puis, avec de nombreuses commandes, vint la prospérité.

     

    Dans les années 1920, il y a quatre établissements qui fabriquent des balais, on en compte une dizaine à la Libération.

    Sur le cours des Platanes s’installèrent des étalages multicolores, après qu’un lapalutien,

    Maurice Deslias qui s’intitule l’inventeur du balai en couleurs eût converti des milliers de balais, brosses

    et plumeaux en agréables billets de banque

     

    Du balai...

     

     Le succès et les bouchons

     

    Les vacanciers sur la route du soleil achetaient un balai, une brosse, un plumeau

    auprès d’un des quelques trente vendeurs installés le long de l’avenue des platanes, dans une symphonie de couleurs.

     Cela a commencé par des plumeaux et des balais multicolores.

    Et après, il y a eu des paniers, des cache-pots, de tout !

     

    Du balai...

     

     Environ 1000 balais sortaient chaque jour des fabriques Gilles-Père, Daudel, Roustan ou Marre.

    L’effervescence est telle que:

    " l’été, pour traverser Lapalud, vous mettiez vingt minutes ! C’était tout bouché."

     

    Du balai...

     

    Personnalités célèbres

    Plusieurs personnes célèbres de l’époque se sont arrêtées pour acheter des balais.

    Henri Court a vu sur son stand Roger Lanzac, Luis Mariano, Josette Lemaire, Jean Nohain,

    Kader Firoud (entraîneur de l’équipe de France de foot)…

    Pierre Gilles a aperçu Joséphine Baker, Fernand Reynaud, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Fernandel.

    Brigitte Bardot est passée dans Lapalud assise sur le capot d’une voiture mais elle ne s’est pas arrêtée.

    Mais derrière ce pactole en paille qui a permis à Lapalud de se muer en terroir heureux, se sont dessinées les menaces du mauvais sort...

    " On a volé la Nationale 7...!!! "

    Du balai...

     

    La Nationale 7, à Lapalud, avait l’importance de la Seine à Paris.

    Il s’agissait de la voie royale du commerce, de la richesse.

     Pour des raisons techniques , les Ponts et Chaussées l’ont déviée et elle contourna l’agglomération, du côté ouest.

    La Nationale 7 perdue, Lapalud est revenue au sommeil de la Belle au Bois Dormant.

     Adieu, balais, plumeaux, brosses, paniers… Les touristes filèrent sur la route, sans ralentir, aux feux d’artifice des balais.

    Mais certaines manifestations provençales continuent à célébrer cet objet avec joie

    comme ici dans mon village de Sablet

    Du balai...

     

    Bon...heu !

    avec joie, c'est vite dit !!!

    Du balai...

            Source: 

            https://www.mairie-lapalud.fr/lhistoire-de-lapalud/lhistoire-du-balai/

     

    Du balai...

     

     

     


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique