•  La maison hantée..

    Située dans la plaine du Comtat venaissin,

    proche de Carpentras et du Mont Ventoux,

    de la vallée du Rhône et d'Avignon...

    Célèbre pour ses figues noires...

     Village de Caromb

     Mais beaucoup moins pour sa 

    Maison hantée ...

     La maison hantée..

      Histoire et légendes de la Pré Fantasti...

    (Pré Fantasti fait suite à la déformation du provençal de

    - Espirit Fantasti - qui signifie esprit fantastique)

     La Pré Fantasti

    C'est en 1647, dans cette résidence papale, que le Pape Urbain VIII envoya ses deux neveux,

    Francesco et Antonio Barberini, cardinaux,

    en pénitence pour faire oublier leurs frasques dans la cour romaine...

     Francesco Barberini

      Mais ces deux là s'adonnaient  à l'alchimie (tentative de transformation du plomb en or),

    pratique interdite à l'époque et sévèrement punie. 

     Puis les deux frères étendirent leur activité à la vente d'un élixir de vie, dont ils se disputèrent les larges bénéfices :

    l'un lança une fiole de vitriol au visage de l'autre qui mourut à proximité de la demeure dans les affreuses souffrances qu'on imagine.

     Depuis, la légende veut que son fantôme hante ces lieux, bien sûr, désertés de tous.

     La maison hantée..

    Jusqu'au jour où un certain Marius Jouve, riche propriétaire du Barroux, revenant de Caromb

    décida de s'y reposer et où il y fut assassiné (début du XXe siècle).

    Cette ancienne résidence papale prit alors le triste nom de « Maison Hantée » ou « Pré Fantasti »

    s'inscrivant ainsi dans la légende et le patrimoine du village.

     La Barette rouge

     Le génial poète et écrivain comtadin, André de Richaud, en fit le sujet de la 2e partie de son livre

    « La Barrette Rouge »

     avec tout le talent qu'on lui connaît, et fit entrer « la Préfantasti »

    dans l'histoire de la littérature nationale !

    Richaud est un conteur de village dont les « récits veulent flamber en poèmes »

    a écrit son ami Cocteau.

     (André de Richaud a sa rue à Caromb)

    La maison hantée..

     L'histoire vraie par Pierre Nicolas

    La Pré Fantasti était bien la demeure dans laquelle deux neveux du pape Urbain VIII,

    Antonio et Francesco Barberini, sont venus se réfugier.

    Mais ils n'étaient pas des sorciers, mais des cardinaux, légats du pape.

    Mis à l'abri par leur puissant oncle, suite à une querelle de cour.

    Ils séjournent quelques temps à Caromb, , entre 1647 et 1652, le temps de se faire oublier.

    Puis reprennent du service. Antonio sera grand aumônier de France, puis évêque de Poitiers en 1653, et archevêque de Reims en 1657.

    Il mourut à Rome en 1671.

    Son frère Francesco, lui, rejoignit Rome .

    Dès son départ de Caromb , il fonda une des plus formidables bibliothèques de la ville.

    Ami des érudits comme des artistes,il fréquenta Milton et Le Bernin.

    Il mourut lui aussi à Rome en 1679.

     Source: Ville de Caromb

    ***************************************

    A vous de choisir l'histoire que vous préférez !

     

    Même pas peur !

    Même pas peur !

     

    La maison hantée..

     

     

     

     

     

     

     

     


    40 commentaires
  • (Gard)

    La commune, atteint les bords du Rhône (à L'Ardoise)

    et s'étale jusqu'au

     " plateau du Camp de César "  

    d'où l'on dispose d'une vue imprenable sur les deux villages

    de Laudun et de L'Ardoise, ainsi que sur le Rhône et plus loin encore, sur le Mont Ventoux.

     

     La ville ancienne se situait sur le " plateau du Camp de César " qui domine la ville nouvelle.

    L'histoire de Laudun commence après l'abandon de l'oppidum à la fin du VIème siècle après J-C.

    Les premiers vestiges du Moyen Age (XIe   XIIe siècles) se découvrent sur la colline Sainte-Foy

    où demeurent des pans de murs du château féodal.

    Laudun est un ancien vicus gallo-romain

     Un seigneur de Laudun, François, échanson du Dauphin qui devint plus tard Louis XI,

    reçut en 1437 le roi Charles VII de France.

    dans son château de Laudun.

    Un échanson était un officier chargé de servir à boire à un roi, un prince ou à tout autre personnage de haut rang.

    En raison de la crainte permanente d'intrigues ...

     Le bourg s'est ensuite développé vers la plaine avec une deuxième série de fortifications.

    C'est dans ce lieu chargé d'histoire qu'un pique-nique où nous étions cordialement invités était organisé,

    sur la place, autour de son puits, au coeur de l'ancien village qui n'est plus que de

    "jolies ruines entretenues"

     

    Entrée sur la petite place

    Petite fontaine

     

    Chapelle des Pénitents blancs

     

     La Vierge et l'enfant

     

    Fenêtre d'une maison qui existait lors de la deuxième fortification...

     

    - Notre-Dame la Neuve -

     Construite au XIVe siècle de type gothique méridional, 

    cet édifice possède les principales caractéristiques du style gothique méridional,

    à savoir une nef unique flanquée de trois chapelles latérales se terminant par un chœur plus étroit.

     

     La vision du monument présente un aspect massif qui lui confère également un rôle défensif,

    vis-à-vis des remparts du bourg médiéval.

    La construction de l'église paroissiale Notre-Dame-La-Neuve fut achevée vers 1352.

     

    Après la première fortification "Camp César"

    La seconde au Moyen-Âge

    Le village actuel de Laudun...un peu plus bas...

    En souhaitant qu'il n'y aura plus besoin d'une autre fortification...

     

    - Moulin de la Tave -

     Aujourd'hui des moulins installés le long de la Tave témoignent de l'activité économique liée à cette petite rivière.

                                      Toutefois, le bourg a tiré essentiellement sa richesse et sa renommée de la culture de la vigne.

     

     

     

     

     

     

     


    36 commentaires
  •  

     Pleins les yeux...

     « Rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. »

     

     Rien que pour vous ...

    Mon dernier achat dans un vide - grenier)

    Pleins les yeux...

      Pleins les yeux...

     Pleins les yeux...

      Pleins les yeux...

      Pleins les yeux...

     Pleins les yeux...

     Pleins les yeux...

      Pleins les yeux...

     Rien que pour vous ...

    Rien que pour vous ...

     

    Rien que pour vous ...

    Pleins les yeux...

     


    42 commentaires
  •  

     Avec la conquête romaine Vaison alors appelée Vasio devient "cité fédérée" (et non une colonie )

     L’urbanisme commence à partir de noyaux agricoles qui se métamorphosent en habitations de ville,

     lors de la création des voies de circulation et l’édification des grands monuments publics.

    La paix romaine est propice à l’extension de la cité, qui connaît sa splendeur au IIème siècle.

     

     Y sont fous ces romains...

     Mais pas de cours d'histoire aujourd'hui

    Après tout ce sont les vacances !

    Juste quelques images pour le plaisir !

    (Fête romaine -Vaison-la Romaine)

      Y sont fous ces romains...

      Y sont fous ces romains...

     Y sont fous ces romains...

    Y sont fous ces romains...

    Y sont fous ces romains...

    N'oublions pas les jolies romaines !

    Y sont fous ces romains...

     ************

    Y sont fous ces romains...

    Par toutatis...!

    qui sont ces Romanus que veut voir Obélix ?

    "Ce sont deux Romains qui débarquent à Vaison-la-Romaine en 2013.

    Ils découvrent le Pays Vaison Ventoux et la Drôme Provençale 2000 ans plus tard ...

    Ceci est la version officielle de leur histoire."

    Retrouvez prochainement les aventures d'Hadrianus et Pedrus dans notre Web Série :

    Les Romanus

     

     Quand à moi je remonte dans mon char !

    Y sont fous ces romains...

    Y sont fous ces romains...

     


    42 commentaires
  • Après une bien agréable pique-nique à Laudun dans le Gard 

    (dont je vous parlerais plus tard)

    Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés à

    A voir sans modération...

    J'imagine déjà vos yeux pétiller.

    Mais tout d'abord un peu d'histoire

    Hé oui, tout se mérite !

     

    A voir sans modération...

     La commune est située dans la vallée du Rhône, au nord-ouest du département de Vaucluse.

    Situé à environ 20 km d'Avignon, au sud et 10 km d'Orange, au nord.

    Ses habitants sont les Castels-Papals ou les Châteaunevois et Châteaunevoises.

    Châteauneuf-du-Pape est réputé dans le monde entier pour ses vins issus des 13 cépages.

     A voir sans modération...

     L'histoire du village est très ancienne mais les rares

    documents retrouvés rendent son passé difficile à retracer.

    D'après des découvertes archéologiques réalisées, des traces de présence humaine remonteraient à la préhistoire.

     A voir sans modération...

    Au Moyen Âge...

    Après la papauté itinérante de Clément V, Avignon devient résidence des papes à partir du règne de Jean XXII.

    C'est grâce à lui que le vignoble de Châteauneuf-du-Pape a pu se développer.

    Il a amené avec lui à Avignon des banquiers et des vignerons de Cahors

    dans le but de renforcer les richesses de la papauté « décentralisée ».

    Les vignerons de Cahors récupérèrent à Châteauneuf d’anciennes parcelles laissées

    par les templiers chassés par Philippe le Bel

    et mettront en place les grands fondements qui permettront le développement

    du vignoble de Châteauneuf-du-Pape. Jean XXII, fit encore davantage pour la ville :

     A voir sans modération...

     il fit construire une forteresse, résidence secondaire des papes d’Avignon.

    Les premières années le vignoble de Châteauneuf ne fournit que quatre puis six tonneaux par an de vin papalin.

    Dès 1325 la production atteignit douze tonneaux.

     A voir sans modération...

    Trois ans plus tard Jean XXII pouvait partager sa récolte avec son neveu Jacques de Via,

    le cardinal-évêque d’Avignon.

    Les spécialistes ont calculé que le vignoble pontifical devait alors couvrir huit hectares.

    A voir sans modération...

    A voir sans modération...

     A voir sans modération...

     Ce fut sous le pontificat de Clément VI, en 1344, que le premier terroir

    connu de Châteauneuf-du-Pape fut répertorié.

    Il était dit Vieille Vigne (de nos jours Bois de la Vieille).

    Innocent VI apprécia fort le Châteauneuf autant blanc que rouge comme en témoigne les comptes

    de la Révérende Chambre Apostolique, au cours de son pontificat.

    Urbain V donna une nouvelle impulsion au vignoble de Châteauneuf en ordonnant qu’y fut planté du raisin muscat.

     A voir sans modération...

     Le Roy de Boiseaumarié (Pierre)

     Article publié le 16 mai 2011 © Dico-du-Vin

    Ce pionnier à l’origine de l’INAO (Institut National des appellations d’origine)

    est l’un des artisans de l’appellation Chateauneuf-du-Pape.

    De souche normande, il est né en 1890.

    Il fut pilote de chasse et héros de la guerre 1914-1918.

    Le « baron Le Roy » qui avait choisi après la guerre le métier d’avocat,

    devint par son mariage en 1919 viticulteur à Chateauneuf-du-Pape au Château Fortia.

    Il constata que les lois de 1905 et de 1919 n’étaient pas assez contraignantes pour assurer la qualité des vins.

     A voir sans modération...

     Il fonda alors en 1929 le Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône qui servira

    d’exemple à ce qui aboutira plus tard à la loi sur le régime des appellations contrôlées

    et à la mise en place de leur comité national.

    Cette dynamique est à l’origine en 1947 de l’INAO (Institut national des appellations d’origine) 

    En 1937, le décret portant création de l’A.O.C. Côtes du Rhône était enfin signé.

    Peu avant de mourir, le 16 juin 1967 à Châteauneuf-du-Pape, il confiait :

     A voir sans modération...

    " Que jamais on n’abandonne cette politique de qualité.

    Nous ne somme pas fait pour la fabrication standardisée.

    Non ! Nous sommes imbattables sur le plan des éléments pour lesquels l’artisan devient un artiste.

    La qualité est le propre du génie français."

    Source texte :Wikipédia

     A voir sans modération...

    Allez vous avez bien mérité une petite promenade !

     A voir sans modération...

     A voir sans modération...

    La Mairie

     A voir sans modération...

    A voir sans modération...

    A voir sans modération...

    A voir sans modération...

     

     

    A voir sans modération...

     


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique